Qui est cette vahine ?

De père hawaïen et de mère polynésienne paumotu, Lucie Poehere Hutihuti Wilson fût élue en 2010 comme Miss Tahiti sous l’égide du comité de Mareva Georges. Le jury fût visionnaire et mis en avant deux critères propre à Poehere vis à vis des autres participants : ses passages sur scènes sont impressionnants et son anglais parfait.

Poehere a été à l’école à Hawaï et venait en vacances en Polynésie chez ses grands parents. En France les miss sont perçus comme un concours de beauté. En Polynésie par contre une miss porte beaucoup plus de poids sur les épaules qu’une simple miss régionale française. Elle est ambassadrice d’un territoire d’outre mer d’une des régions les plus isolées géographiquement du monde. Sa fonction va donc bien au delà de ce que le métropolitain peut percevoir.

Le choix judicieux du comité de Mareva Georges

Partant de là on voit que l’objectif Miss France est un objectif parmi d’autre, d’autant que le comité alterne suivant les années pour toujours favoriser les points forts des Miss suivant les différentes optiques. Pour Poehere une bonne culture de l’Océanie, de son île de coeur et une bi-nationalité américaine furent de bons atouts pour représenter la Polynésie dans le cercle Pacifique : Japon, Hawaï, cote ouest américaine sans oublier Las Vegas pour certains shows. Et ce fût et c’est encore le cas : lors de l’élection les médias américains firent le relais de l’information.

Trois ans plus tard Poehere devint Miss Earth-Hawaï et encore aujourd’hui, malgré le fait que son contrat de Miss et son élection sont loin, elle fait la promotion de la Polynésie car son coeur va à Tahiti où elle réside quand elle n’est pas dans un avion. Cette vahiné adore la danse et la scène : affiches dans le métro de Tokyo et salle pleine à chaque fois, c’est une vrai star au pays du soleil levant.

Pour l’anecdote, lorsque j’ai fait la sélection de Poehere en 2012 pour une séance photo je ne connaissais pas son cursus. J’étais dans un spectacle regroupant plusieurs anciennes et nouvelles Miss & dauphine et j’ai sélectionné Poehere sans rien savoir d’elle, juste sur la prestance et la pêche sur scène. Comme quoi … j’aurais fait le même choix le soir de l’élection.

Récit d’un tour de Tahiti avec Poehere (+ d’info)

Faire le tour de Tahiti avec les suggestions d’une vahine. Cliquez sur l’image pour cartes et descriptions.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée .

2 Responses to “Portrait d’une vahine : Poehere Wilson, Miss Tahiti 2010”