2060 Vues |  Like

Vivre la semaine de 4 heures …

Lors d’un week-end rallongé à Prague il y a plusieurs années de cela j’ai pris le temps de me poser et de réfléchir à ce qu’il me plaisait le plus dans la vie. L’idée de ce blog a démarré sur les bords du Danube.

Plus je réfléchissais, plus le point commun de beaucoup de chose revenait à avoir du temps, ou du moins une maitrise de son temps et une maitrise du quoi/qui/quand/où. Finalement tout le monde à plus ou moins des bons plans pour faire des choses fantastiques mais dans le fond beaucoup ne le fond jamais.

Qu’est ce qui apporte le plus de richesse au sens large du terme ? Une semaine de ski imposée par la seul semaine disponible dans le planning de votre société planifié trois mois à l’avance et qui manque de chance tombe la semaine où il n’y a pas de neige ou alors le coup de fil de votre ami d’enfance qui vous propose de le rejoindre dans un superbe chalet car il y a une chute de neige prévu dans deux jours ?

Les facteurs multiplicateurs des meilleurs moment partagés sont tout aussi important que l’argent voir même souvent plus :

(quoi : un truc cool) x (qui : avec votre meilleurs pote) x (quand : le lendemain d’un chute de neige) x (où : dans un superbe chalet)

Le livre que je vous présente aujourd’hui aborde une multitude d’outils pour progresser au quotidien vers ce style de vie. Il peut également vous servir au quotidien pour avoir plus de temps avec vos enfants, moins subir la pression du métro/boulot/dodo. « La semaine de 4 heures » ou dans ça version anglaise « The Four Hours Work Week » de Tim Ferriss est un best seller qu’on retrouve souvent dans les blogs de voyages. C’est une bonne boite à outils pour se poser de bonnes questions sur ce que l’on peut mettre en place pour avancer dans des domaines tel que l’automatisation de tâches administratives, l’art du refus, la notion de « New Rich » qui est le nom qu’il donne à la notion ci dessus du quoi/qui/quand/où maitrisé ainsi que la dématérialisation.

Enfin un des points important du livre est d’accorder un minimum de temps à la mise en place de tâche d’automatisation sinon chaque jour va se ressembler. Plein de bon sens mais encore faut il y penser quand on a la tête dans le guidon.

En conclusion : un ouvrage que je vous recommande fortement. Comme tout ces ouvrages qui vendent un peu de rêve il est à prendre avec du recul, la mise en place de certaines choses étant plus dure que ce qui est décrit, néanmoins il fait se poser des questions pleines de bon sens avec une trame de progression assez bien structurée. Pour ceux qui maitrisent la langue de Shakespeare je recommande la version originale qui est top !

 la version française sur Amazon

  la version original sur Amazon

Si vous avez lu ce livre laissez un commentaire ci-dessous !