218 Vues |  Like

Conte indien, la fable des deux loups

Près d’un feu de camps, sous un ciel étoilé, un viel indien parle à son petit fils du drame éternel dont la nature humaine est le théâtre :
– Mon petit, il y a deux loups en l’homme. Le loup du mal … c’est l’orgueil, l’ingratitude, la haine, la rancoeur, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la folie, le mensonge, la lâcheté. Et le loup du bien… c’est l’amour, le courage, la droiture, la dignité, l’espérance, l’humilité, la bonté, la gratitude, la générosité, la noblesse, la compassion. Dans le coeur de l’homme, ces deux loups se livrent un combat impitoyabel, une lutte sans merci.
Après avoir réfléchi un moment, le petit-fils demande :
– Grand père, lequel des deux loups va gagner ?
Dans la nuit, le feu jette des lueurs indistinctes et changeantes sur le visage lisse et innocent de l’enfant et sur celui, buriné de rides verticales de son grand-père.
En silence, le vieil indien se lève pour attiser les braises et y ajouter quelques branches. Puis il retourne s’assoir auprès de son petit fils et lui dit simplement :
– Celui que tu nourris.